DÉMARCHES ÉCOLOGIQUES

Nous avons récemment accueilli cinq agnelles qui s’épanouissent paisiblement dans le mourvèdre « Château » dont la parcelle se situe à côté du chai. Nous avons également installé vingt ruches au printemps. Un partenariat a été mis en place avec un apiculteur de Bassan (près de Béziers), Rudy Levy, qui prendra soin des ruches, récoltera le miel et le mettra en pot. Ce sera du miel de Garrigue et le Domaine pourra y coller sa propre étiquette dessus. Nous veillons à laisser suffisamment de haies naturelles afin de préserver la biodiversité. Cela a l’avantage de réduire la pression phytosanitaire au sein des vignes engendrant une réduction des quantités des produits de traitement. Des arbres (notamment des oliviers), ainsi que des arbustes, fleurs (essences régionales telles que la lavande, le romarin…) sont régulièrement plantés. Lors d’une conférence sur l’utilité des chauve-souris dans le vignoble (lutte contre le ver de la grappe), un abri nous a été donné par le département de l’Herault. Nous en avons confectionné d’autres également. Le but est de maintenir la population en place mais aussi d’essayer de l’augmenter. Ces animaux sont des auxiliaires très intéressants car ils se nourrissent entre autre des papillons du ver de la grappe (ces derniers augmentant le risque de pourriture dans les vignes). .

0

Your Cart